mercredi, avril 24, 2024

Affaire PCRN c/ Robert Kona : Que cache l’acharnement sur Cabral Libii ?

L’ honorable Cabral Libii président national du parti camerounais pour la réconciliation nationale se voit contester depuis plusieurs mois son autorité par l’un des pères fondateurs dissident Robert Kona dont l’exclusion vient d’être rejetée par l’administration.

Par courrier N°001021 adressé ce jour à Monsieur Bourbakari Massardine, l’un des pères fondateurs du parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), le ministre Paul Atanga Nji, rejette l’exclusion du dissident Robert Kona.

En rappel, le 25 mars dernier, Bourbakari Massardine au nom du PCRN avait signifié au Minat, l’exclusion définitive des rangs du parti que dirige l’honorable Cabral Libii, Monsieur Robert Kona, pour une séries d’indisciplines contraires aux idéaux du parti.pcrn

Dans sa missive, Atanga Nji évoque la ”violation des statuts” et le ”défaut de qualité” de la commission de discipline du bureau politique ayant procédé à l’exclusion susévoquée. Un acte qui pourrait être taxé d’ingérence de l’administration dans la gestion des affaires internes d’une famille politique.

 

Troisième en 2018, Cabral Libii pourrait constituer une sérieuse menace pour ses adversaires en 2025. En cela, aucune tactique ne serait de trop pour ralentir sa dynamique.

Jes Po
Jes Po
Directeur de publication délégué de BMBinfos

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles