mercredi, mai 22, 2024

Affaire PCRN c/Robert Kona : Armand Okol dénonce “le parti pris” des médias publics

Dans un communiqué de presse rendu public ce 19 avril 2024, le secrétaire national à la communication du parti camerounais pour la réconciliation nationale dénonce ce qu’il appelle posture complice et coupable de la Crtv et de Cameroon Tribune.

Dans sa sortie, Armand Okol décrie à la fois ”la mesquinerie, l’espièglerie, la fourberie, la nuisance, le matraquage et la persécution des médias à capitaux publics, nommément identifiés.

Le parti regrette que dans le cadre du traitement de l’actualité du PCRN que lesdits médias brillent par les reportages ”à charge, confusionnels et volontairement embrouillés”. Productions dans lesquelles, parole est systématiquement donnée à des personnes exclues du parties quand ce n’est pas à des analystes hostiles.

Par ailleurs, le PCRN n’a pas manqué d’observer que le positionnement ”malsain et nocif” de la Crtv et de Cameroon Tribune coïncide généralement depuis la fin d’année, avec ”la persécution” du ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji.

On y retient surtout deux grandes informations. D’abord que l’affaire PCRN c/Robert Kona dans laquelle le demandeur veut obtenir l’annulation du congrès de Mai 2019 à Guidiguis est pendante devant le tribunal de première instance de Kaélé.

Puis, que contrairement à l’annonce de la tenue d’un congrès du PCRN en Mai prochain sur convocation de Robert Kona, la faction Cabral Libii prépare un congrès du parti à Foumban, dont la date reste à déterminer.

Jes Po
Jes Po
Directeur de publication délégué de BMBinfos

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles