mercredi, avril 24, 2024

Axe Nkondjock-Bafang : les populations s’impatientent

Après la notification de l’ordre de service à l’entreprise adjudicataire CETP SARL le 04 mars dernier par le ministre en charge des travaux publics, l’espoir renaît chez les populations riveraines.

”Il faut 10 heures de temps pour partir de Nkondjock à Bafang à cause d’un très mauvais état de la route surtout en saison pluvieuse” déplore une ”Bayam sellam” habituée de la zone. La dernière sortie du ministre des travaux publics a de quoi encourager les riverains qui n’arrivent plus depuis plusieurs années, à écouler leurs produits agricoles.

Les travaux à mener portent sur un linéaire de 53,3 km entre Nkondjock, dans le Nkam région du Littoral, et Bafang dans le Haut-Nkam à l’Ouest-Cameroun.

Le cahier de charges prévoit le bitumage des fortes pentes, la stabilisation des talus des zones d’éboulement et les zones de fondrière. Ce à quoi s’ajoute l’entretien courant et périodique aux produits stabilisants du reste du linéaire en terre.

Pas moins de 36 mois seront nécessaires pour la réalisation de ce marché enregistré sous le N°0081/M/MINTP/CIPM-TERI/2023. Soit trois phases de 12 mois, pour un montant TTC de 4 989 999 703 francs CFA financés par le budget d’investissement publiques MINTP, ligne fonds routier des exercices 2023, 2024 et 2025.

Pour rappel, l’entreprise en charge des travaux, Centrale d’études et des travaux publics (CETP) SARL, a été retenue à l’issue de l’appel d’offres national N°040/AONO/MINTP/CIPM-TERI/2023 du 19 avril 2023.

Jes Po
Jes Po
Directeur de publication délégué de BMBinfos

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles